En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

ASTRO AgroSystèmes TROpicaux

Génétique et épidémiologie (Génépi)

Améliorer la production d’igname, plante vivrière tropicale majeure, en volume, régularité et qualité nécessite une meilleure connaissance de la plante et la maîtrise de ses interactions avec l’environnement et ses principaux bioagresseurs.

Ecophysiologie des ignames

Igname_racines

Systèmes racinaires de l'igname

Les travaux développés en collaboration avec le CIRAD fournissent des pistes sur les causes des importantes variabilités de rendement : influence du fragment de tubercule utilisé comme semence sur la date et la vigueur à l’émergence et le rendement final, l’influence du port lianescent sur l’interception du rayonnement. Le premier modèle de culture pour igname (CROSYST VB YAM) développé dans l’unité est en cours d’évolution pour simuler et comparer les stratégies d'acquisition et de répartition du carbone et de l’azote chez deux espèces (Dioscorea alata et D. rotundata).

Outre la prise en compte des éléments clefs pour construire un modèle écophysiologique, les développements en cours permettrons son intégration dans la plateforme de modélisation RECORD.

Lutter contre l’anthracnose en combinant résistance génétique et maîtrise de l’épidémiologie

Souches_anthracnose

Différentes souches de Colletotrichum gloeosporioides sur milieu artificiel

Il faut comprendre simultanément le déroulement de l’infection et la dispersion du pathogène (le champignon Colletotrichum gloeosporioides) pour modéliser l’épidémiologie de la maladie. Nous nous appuyons sur des expérimentations au champ et en conditions contrôlées pour établir les de réponse des phases clés du cycle infectieux (germination des spores, durée latence,  vitesse d’extension des nécroses) avec les conditions climatiques (température, durée d’humectation), et les lois de dispersion locale des spores par la pluie. Le paramétrage du modèle épidémiologique « Archidémio » développé pour plusieurs pathosystèmes (projet ANR Archidémio), est en cours afin de simuler les épidémies d’anthracnose en parcelle et évaluer l’influence des modes de conduite à plat ou tuteuré.

Nous caractérisons la génétique des résistances de l’igname D. alata à l’anthracnose. Après avoir travaillé sur la biologie florale, nous avons pu croiser parent sensible et un résistant, obtenu une population d’hybrides F1 qui testé avec deux souches génétiquement distinctes du pathogène, ont permis d’identifier et positionner sur la carte génétique (collaboration CIRAD) des QTLs liés à la résistance à l’anthracnose. La descendance obtenue à partir d’une seconde source de résistance permettra une analyse intégrée des deux populations base de la création de nouvelles variétés durablement résistantes.

Igname_anthracnose

Plant d’igname Dioscorea alata attaqué par l’agent de l’anthracnose : nécroses sur feuilles et tiges.

Ces premiers résultats nous permettent de développer l’étude de l’impact de résistances quantitatives sur l’évolution des populations des bioagresseurs et in extenso d’évaluer le potentiel de durabilité de ces résistances.

Nous sommes par ailleurs engagés dans l’évaluation participative de variétés d’igname  (D. alata et D. cayenensis) développées antérieurement (Projet RITA Guadeloupe EVA-transfert).